Alberto García

Alberto Garcia

Alberto García est l’une des plus grandes voix du Flamenco en France. A ses débuts en 1997, il partage la scène avec Jean Marais dans l’Arlésienne avec une musique de Bizet arrangée par Catherine Lara, il participe aux tournées de Le Cid Flamenco (mise en scène par Thomas le Douarec) en France (Théâtre la Madeleine, Théâtre Marigny…) et à l’étranger.

Alberto se produit aux côtés des musiciens et danseurs français les plus remarquables, et est également sollicité pour se produire auprès d’artistes espagnols de très grande envergure tels Curro Fernandez, El Extremeño (chant), Rafael de Carmen, Andrés Peña, Andrés Marin, Ramón Martinez, Alfonso Losa, El Mistela, Ana Morales (danse), Oscar Lago, Miguel, Paco et Eugenio Iglesias, Jesús Guerrero, Canito, Mariano Campallo, etc. Il partage l’affiche de grands festivals avec des figures telles Manuel Agujetas, El Cigala, Mercedes Ruiz et a le privilège de faire la première partie des spectacle de El Grilo et la Paquera de Jerez notamment.
Ouvert à d’autres influences musicales, il part un mois en Inde avec Mariano Cruceta pour la création “Inde Fusion”, participe à “Entre ciel et terre” de Rurkmini Chaterjee, et se produit dans Gipsy Connection produit par Sons du Monde, projets dans lesquels il collabore avec des musiciens indiens. Il est invité par le Grand Orchestre Andalou d’Israël et fait une tournée dans les plus importantes villes du pays. Il participe à l’enregistrement du disque “Caja Negra” de Pierre Bertrand (directeur du Paris Jazz Big Band) avec lequel il s’est produit à maintes reprises avec des musiciens comme Louis winsberg, Ibrahim Malouf, Stéphane Chausse, Jérôme Regard, Christophe Walemme, Alfio Origlio, Sylvain Luc … Puis à l’enregistrement de Joy (album inclassable aux Victoires du Jazz) avec lequel il tourne actuellement.
Vicente Pradal l’intègre dans sa création « El divan del tamarit », mise en scène par José Manuel Cano Lopez, puis en 2008, dans Yerma, créé et joué pendant trois mois à la Comédie Française à Paris, puis dans toute la France.
La même année, Alberto participe à la création de « questcequetudeviens? », spectacle mis en scène par Aurélien Bory pour Fani Fuster. La première mondiale a lieu au TNBA de Bordeaux, puis il est joué au Théâtre Vidy à Lausanne, Théâtre Nanterre Amandiers, Théâtre Garonne à Toulouse, Maison de la Danse à Lyon (2018)… En mars 2011, « questcequetudeviens? » est aussi joué en Espagne dans le cadre du festival flamenco Viene del sur à Séville (Théâtre Central), Grenade (Théâtre Alhambra), Malaga (Théâtre Canovas), Londres (Barbican) où il est nominé en 2014 aux Olivier Awards. Le spectacle est actuellement en tournée (France, Allemagne, Italie,Martinique…)
Fin 2010, Alberto rencontre le pianiste Alexandre Tharaud et ils créent ensemble le duo Scarlatti / Chant flamenco.
Il se produit à ses côtés sur la scène de la MC2 de Grenoble dans le cadre du festival Les détours de Babel (nouveau projet des 38e Rugissants et du Grenoble Jazz Festival), au festival Amadeus à Genève puis à la Salle des pas perdus àPoitiers en juin 2012, au festival de Gradignan et à la Cité de la Musique en novembre 2013.
En juillet 2014, à Régny, et en 2015, à la Scène Nationale de Tarbes et au Prinsengrachtconcert d’Amsterdam. Il l’invite aussi à ses côtés sur le plateau de France Musique en 2017.
En avril et mai 2014, il participe au projet « Rallumer les étoiles » de la comédienne Fatym Layachi aux cotés de Niño Josele, Jamal Nouman, Mohamed El Ouahabi, Rachid Zeroual, Ptit Moh (Casablanca, Rabbat, Chefchaouen…)
Par la suite, Niño Josele l’invite a jouer dans son projet commun avec Aziz Sahmaoui (Théâtre de la mer à Sète…)
En 2017 Louis Winsberg fait appel à lui pour le 3ème opus de Jaleo « For Paco » en tournée actuellement(Scène Nationale d’Angoulème, Institut du Mode Arabe…)
En 2016 et 2017, il donne sa voix aux deux volumes des “ Guide d’accompagnement du chant flamenco” de la collection l’Oeil de la Letra écrits par José Sanchez et dirigés par Philippe Grand.
En tant que professeur de chant, Alberto est sollicité dans beaucoup de lieux d’enseignement : en 2014, il est professeur responsable de la section Flamenco du département de musique traditionnelle de l’École Nationale de Musique de Villeurbanne (69). Actuellement, en plus des stages qu’il donne dans toute la France, il est l’un des professeurs de la réputée “Cueva de los Flamencos” à Lyon.
En savoir plus sur Alberto